LE MESSAGE EN LUI-SEUL N’EST PAS SUFFISANT- Jim Cymbala

Les disciples étaient impatients de commencer à évangéliser, mais Jésus leur a ordonné de : “rester dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut” (Luc 24:49).

Jésus savait, bien mieux que les disciples, que l’équipement nécessaire pour ce travail était bien davantage que le simple intellect, les talents humains, et même qu’un cœur sincère.

Alors, ils ont obéi à Jésus et ont attendu dans la chambre haute, priant, chantant et louant Dieu.

“Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer” (Actes 2:1-4).

L’Esprit a été déversé, exactement comme Jésus l’avait promis. Ce que Joël avait prédit était arrivé. “Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes” (Actes 2:17). Cela signifiait qu’une autre sorte de capacité était disponible. “Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous” (Actes 1:8). Cette puissance incroyable venant du Ciel était nécessaire sur Terre pour bâtir le royaume de Christ.

Est-ce que ces disciples étaient des croyants sincères, tandis qu’ils attendaient à Jérusalem ? Oui. Avaient-ils une doctrine correcte ? Oui. Auraient-ils pu aller et prêcher sans le Saint-Esprit ? Je suis sûr qu’ils le voulaient, mais Jésus savait qu’ils n’étaient pas prêts. Il connaissait la puissance de l’ennemi qu’ils allaient affronter, les découragements et l’opposition.

Si la puissance du Saint-Esprit était nécessaire à l’époque**, est-ce que les choses ont changé aujourd’hui ? Est-ce qu’autre chose que le Saint-Esprit travaillant à travers nous pourra abattre les murs d’incrédulité et briser la puissance du péché quand nous partageons l’évangile ?

** Note MAV: Qui plus est, au milieu du peuple de Dieu abreuvé des Ecritures dès son plus jeune âge ! Aujourd’hui, le résultat des grandes campagnes d’évangélisation est dérisoire, quelles que soient les bonnes volontés ou le « super » pogramme mis en place. Avec le feu du Saint-Esprit, c’est toute la ville qui a accouru et des conversions se sont opérées chaque jour par milliers. Avec le feu du Saint-Esprit tombé sur Jonas, c’est toute la ville qui s’est repentie !

En l’occurrence, la majorité des « évangélistes » envoyés n’ont ni l’amour des âmes, ni le feu de l’Esprit et sont souvent eux-mêmes des faux convertis à un évangile qui ne dérange personne, et surtout pas leur vaine manière de vivre. La plupart ne croient même pas en l’enfer et le paradis, pour eux, doit ressembler à un vaste champ de jeux vidéos, gratuits et à volonté.

Et même si certains d’entre eux font une bonne « pêche », qui va en faire de vrais disciples ? La plupart du temps il ne leur sera proposé pour le salut que de s’asseoir sur une chaise une fois par semaine et d’écouter une prédication qui, elle aussi, sera sans le feu du Saint-Esprit qui, Seul, peut transformer les coeurs.

Aujourd’hui, la plupart des chrétiens en Occident se sont trompés d’ENJEU ! Ils veulent juste un petit « plus »  dans leur vie terrestre, pour l’améliorer, et surtout plus d’illlusion et de bonne conscience.

Ils ne savent même pas eux-même quel est le véritable ENJEU !

JE CONSEILLE VIVEMENT LA LECTURE D’UN ARTICLE:

LE SECRET LE MIEUX GARDÉ DE L’ENFER, par Ray Comfort

Jim Cymbala a commencé le Brooklyn Taberncale avec moins de vingt membres dans un petit bâtiment délabré, dans un quartier difficile de la ville. Né à Brooklyn, il est un ami de longue date à la fois de David et de Gary Wilkerson.

 

  1 Comment

  1. jacqueline781   •  

    Sans la puissance du St Esprit en nous et sur nous, l’annonce de l’Evangile sera sans effet! Hélas, beaucoup de « chrétiens » laissent le St Esprit de côté, et c’est la chair qui parle, d’où aucun effet. C’est toujours le St Esprit qui agit lorsqu’on donne sa vie à Christ! Sans Lui, tout est vain et ne porte aucun fruit.

Laisser un commentaire