Le Lieu Saint Est Un Endroit Sans Réputation, Par David Wilkerson

 

Moïse avait diminué jusqu’au point zéro.

Autrefois, il avait été tenu en haute estime, respecté dans les milieux haut placés du gouvernement, grand en réputation et prestige.

Il avait fréquenté les gens riches et influents, il avait été probablement l’homme le plus connu de son temps.

Il avait été le conseiller des potentats.

 

Mais Dieu ne pouvait pas l’utiliser jusqu’à ce qu’Il l’ait éloigné de sa popularité et de l’estime dont il jouissait.

 

Qui le connaissait maintenant ? Caché loin du monde, à l’abri des regards – acculé au silence et sans influence, il n’avait aucune porte de sortie pour exprimer sa grande énergie.

Personne maintenant ne s’accrochait littéralement à aucune de ses paroles.

Quel dirigeant dans le monde écouterait un tel homme – un berger isolé, un ringard ?

Mais à partir du moment même où Moïse atteignait le point le plus bas – quand sa réputation fut totalement perdue et qu’il n’y avait plus rien du vieux Moïse, cherchant sa propre promotion – il se tenait sur le lieu saint !

Combien de temps Dieu avait-t-Il attendu dans ce buisson, prêt à Se manifester par une glorieuse nouvelle révélation ?

Uniquement jusqu’à ce moment final, critique, où Moïse ne se préoccupait véritablement plus de son œuvre ou de sa réputation.

Quand il renonça aux dernières parcelles de la réputation, il trouva la révélation.

Le Seigneur Jésus s’est tenu sur ce même lieu saint. Les Ecritures disent :

« Il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes. » (Philippiens 2:7)

Ce fut un choix volontaire – abandonner la réputation et devenir un serviteur. Que Dieu soit loué pour ceux qui de nouveau sont appelés à un tel lieu saint, cherchant à diminuer afin qu’Il croisse.

Un grand homme de Dieu a écrit :

« L’homme de Dieu qui prêche vraiment la Parole renoncera finalement à l’idée d’être connu. S’il prêche Christ, sa réputation diminuera constamment; Christ croîtra. Les vrais prophètes meurent inconnus. Dieu leur accorde leur rétribution seulement après leur mort. »

Je crois cela ! Si moi, en tant que ministre, je gagnais une plus grande et plus vaste réputation, quelque chose manque dans mon message. L’ego se met trop en avant. La réputation de Christ devrait croître, la mienne devrait se perdre.

Je devrais commencer à être moins connu à mesure que les années s’écoulent jusqu’à ce que, comme Paul, je finisse par être enfermé seul avec Dieu.

Récemment, j’ai écrit aux frères qui dirigent l’organisation Kingston Trust en Angleterre.

Ces hommes pieux ont donné leurs vies pour distribuer des livres écrits par J. B. Stoney, Darby, Coates, et d’autres hommes de Dieu anglais, pieux, qui sont maintenant avec le Seigneur.

Ces hommes ont remué mon âme.

Leur connaissance de Christ est impressionnante. Je réimprime certains de leurs messages, et j’ai demandé à la Kingston Trust de me fournir leur arrière-plan biographique. J’ai été profondément ému par la réponse que j’ai reçue.

« Cher David – Ces hommes travaillaient la plupart du temps inconnus et non reconnus de leur temps. Ils n’autorisaient pas que beaucoup de choses soient écrites à leur sujet; par conséquent, il n’y a rien à t’envoyer. Ils étaient préoccupés uniquement par la gloire de Christ, et ne s’inquiétaient d’aucune réputation ou reconnaissance. »

Aucune image ! Aucune brochure décrivant comment ou ce qu’ils prêchaient ! Aucun article de presse ; aucune gloire, aucune recommandation chaleureuse venant de personnalités bien connues.

Il ne reste rien de leur œuvre ou de leur réputation sinon le message glorieux de Christ le Seigneur. La plupart du temps, ils ne signaient leurs messages que de leurs initiales. Ils se mettaient en peine à l’idée que quelqu’un pourrait les féliciter et voler à Christ toute la gloire. Ce n’est guère étonnant que le ciel les ait accueillis tout grand’ ouvert !

T. Austin Sparks ne voulait même pas que les couvertures de ses livres fussent en couleurs – de peur que les gens fussent distraits du message. Emballages plats pour de grandes révélations.

Je ne peux trouver nulle part une photographie de ces hommes pieux.

Ils sont tous morts dans la foi, rejetés par la religion organisée et la plupart du temps inconnus de leur époque.

Pourtant aujourd’hui, leur voix parle plus fort que jamais.

Combien d’évangélistes aujourd’hui voudraient se soumettre au genre d’interruption dans le ministère qui fut placée sur Paul ? Un jour, il est le berger bien occupé des églises disséminées dans le monde entier. Le voilà évangéliste portant du fruit, enseignant – secouant les nations. Il voyage, il forme des ouvriers, il guérit des multitudes dans la puissance de Dieu.

Le tableau suivant est celui d’un isolement total. Il est placé hors des regards, dans une sombre prison.

Mais que Dieu soit loué pour cet arrêt ! C’est de Paul que sont venues les épîtres adressées au corps de Christ.

C’était un moment sans réputation – mais de glorieuse révélation.

Laissez-moi vous dire honnêtement ce que je crois qu’un certain nombre de ministres bien connus devraient faire :

– Fermez tout pendant un moment et soyez seuls avec Dieu.

Entrez dans un temps et un endroit sans réputation.

Diminuez !

Arrêtez toutes les machines – éteignez tous les appareils photo – faites taire toute la publicité.

Laissez toute la promotion s’arrêter.

Laissez le cher homme de Dieu s’isoler du regard public, et laissez-le toucher Dieu pour qu’il obtienne une nouvelle révélation de Christ.

Puis rapportez ce qui est de Dieu, dans une forme épurée.

Qu’est-ce qui se perd ? Les âmes ?

Comment un homme de Dieu peut-il Le satisfaire davantage qu’en s’enfermant seul avec Lui, diminuant et obtenant une vraie révélation ?

Le royaume de Dieu ne dépend d’aucun homme ou ministre. Dieu s’intéresse davantage à gagner tout de moi, qu’à ce que, moi, je gagne le monde entier pour Lui.

En outre, le monde ne peut pas être sauvé par les hommes qui refusent de diminuer.

Puissions-nous tous diminuer !

Que Lui seul croisse !

Dieu, aide-nous à revenir à ce lieu saint.

  9Comments

  1. EKONE ESSOKI   •  

    Nous devons en toute honnêteté imiter la foi de ces hommes qui n’ont pas cherché la gloire personnelle mais celle de DIEU; qui, loin des soucis et des préoccupations de ce monde, ont été des instruments redoutables au service de DIEU

  2. Reynald   •  

    je connais personnellement de ces hommes qui ne recherchent pas à ce que les regards se portent sur eux et sur leur ministère,
    ils ont vraiment compris ce qu’était l’appel de Dieu dans leur vie . Ils portent le coeur du Seigneur avec beaucoup d’humilité et beaucoup de grâce. ils se savent encore imparfaits et reconnaissent facilement leurs faiblesses et leurs manquements
    leur vie parle plus que leurs prédications , et c’est pour moi un privilège que de les connaitre et d’être uni à eux dans un même coeur. Leur évangile, c’est la prédication de la croix " c’est prêcher Christ et Christ crucifié "ils ne sont ni fanatique, ni illuminé et encore moins intégriste , seulement une race de serviteurs encore trop rares.

    Que le Segneur vous bénisse et vous fasse connaitre de tels hommes et de telles femmes car si j’oubliais les femmes , Michelle me le rappellerait sûrement!

  3. Ézéchiel   •  

    Le monde ne peut pas être sauvé par les hommes qui refusent de diminuer. Cette parole est certaine et nul ne la mieux senti que Jean Baptiste, comme il dit en parlant de son Dieu et chef « Il faut qu’il croisse et que je diminue » (Jn 3.30)

    Celui qui a eu l’honneur de préparer le chemin de Dieu s’est tellement diminué qu’il a fini en prison, seul dans la tristesse. Et nous, nous diminuerons pas ?

  4. eyokfla   •  

    Wouaouh! ceci est un texte très percutant et qui me fait me remettre en question par rapport à ma Foi. Nous aimons beaucoup trop nous mettre en avant parfois, je réalise à quel point c’est anti-biblique. Merci pour ce texte.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Je vais remettre ces articles en ligne, car ce sont des trésors

  5. Fleur de Jade   •  

    Merci d’avoir remis en ligne ce texte… C’est vraiment touchant, ça donne à réfléchir et on revient enfin au coeur de l’évangile, loin de cet évangile bonbon qu’on nous serine jour après jour…
    Ce texte est empreint d’humilité… Il pousse mes pensées vers notre Seigneur.
    Merci

Laisser un commentaire