SHABBAT SHALOM – Le jeûne du quatrième mois : le 17 Tammouz

Source http://campaign.constantcontact.com/render?v=0013fJXCVJ8X4Fll8iHXkgr6q3qGDWgvpnd5Dja_ovo1sK6cCxCCtvDW9lO_K5LSooRKSk3NyH9S3lKKOpB518nNLCBbEz0m47D0M4cGvxwkunV88sueC1LxA%3D%3D

Ce mardi sera un jour de jeûne en Israël et dans les communautés juives dans le monde, c’est le jeûne du 17 Tammouz qui commémore la brèche faite dans les murailles de Jérusalem.

« Trente mois après le début du siège de Jérusalem, une brèche est faite dans les murs de Jérusalem, c’est le 17 Tammouz 3338 comme mentionné plus haut.

Les Sages voient dans les tragédies qui ont mené à la destruction du Temple, une conséquence du péché du Veau d’or commis dans le désert.

Lorsque Moshé redescendit la première fois du Mont Sinaï et vit ce que le peuple avait fait, c’était le 17 Tammouz ; il brisa les premières Tables de la Thora : le peuple avait trahi la confiance de leur Sauveur.

Ce jeûne serait une réparation, génération après génération, du péché d’idolâtrie.

Le 17 Tammouz resta un jour de regret pour toutes les fautes commises par le peuple dans toutes les générations.

La chronologie de l’épisode du Veau d’or se déroule ainsi :

· 7 Sivan : Moshé monte sur le Mont Sinaï pour y rester 40 jours et nuits. C’est le lendemain du don de la Thora (6 Sivan). · 17 Tammouz : Moshé redescend et brise les Tables. · 18 Tammouz : il remonte au Mont Sinaï pour 40 jours et nuits sans manger ni boire. · Il revient le 29 Av. · Il repart le 1er Eloul. · 10 Tichri : il revient avec les secondes Tables pour Yom Kippour : le pardon est accordé.


D’autres tragédies se passèrent le 17 Tammouz, comme si le péché du Veau d’or avait ouvert spirituellement une porte:

L’offrande perpétuelle, olah tamid, connut une interruption pour la première fois de l’histoire pendant le siège de Jérusalem avant la destruction du Premier Temple. Quatre jours après la prise de la ville, il n’y avait plus de brebis pour le sacrifice. Les Juifs réussirent à s’en procurer encore quelques jours mais le 17 Tammouz, ce fut la fin du sacrifice quotidien.

 Une idole fut placée dans le Sanctuaire. Dans le Livre des Rois, nous lisons que le roi Ménaché, un des rois les plus corrompus, avait placé une idole dans le Temple, en ce jour d’après la Tradition.

Apostamus, un officier grec de la période du Second Temple, fit brûler tous les rouleaux de la Thora initiant le premier autodafé de l’histoire.

Titus fit une brèche dans les murs de Jérusalem en 3760 (70 après J.C). Six siècles auparavant, Nebucanetsar avait ouvert une brèche le 9 Tammouz (Jérémie 52 :6-7).

Le pape Grégoire IX confisqua tous les manuscrits du Talmud en 4999 (1239 après J.C).

 En 1391, plus de 4000 Juifs furent assassinés à Tolède en Espagne.

 En 4319 (1559), le quartier juif de Prague fut pillé et brûlé.

Le ghetto de Kovno (Kaunas en Lituanie) fut détruit ce jour en 5704 (1944).

 En 5730 (1970), la Libye confisqua les biens des Juifs.

À partir de cette date commence la période des trois semaines dites difficiles, ce sont les « jours entre les étroits défilés bein hametsarim » qui durent jusqu’au 9 Av.

Cette appellation fait suite au verset de Jérémie :

Lamentations 1:3

Juda est allé en captivité à cause de son affliction et de la grandeur de son esclavage ; il habite parmi les nations, il n’a pas trouvé de repos ; tous ses persécuteurs l’ont atteint dans ses lieux resserrés ben hametsarim בֵּין הַמְּצָרִים.


Ces semaines ont été fixées comme semaines de deuil en souvenir de la destruction des deux Temples. On ne célèbre pas de mariage pendant cette période, on évite toute forme de divertissement et certaines prières particulières sont répétées chaque jour pendant cette période difficile pour Israël.  »


Priez pour Israël, priez pour Guilad Shallit et pour tous les soldats d’Israël.

Laisser un commentaire