LE COMMENCEMENT DE LA FIN OU LA FIN DU COMMENCEMENT ? La chronique de Michel-André

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert ni de secret qui ne doive être connu » (Mat 10 :26)

Rien ne va plus. Mais tout va bien !

Pourquoi ?

Oui tout va bien pour ceux et celles qui « voient » l’avenir tel que Jésus nous l’enseigne : « Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. » (Lc 21 :28)

Ce que la presse dit…

« Les Etats-Unis, affirmant que la menace du terrorisme nucléaire était « croissante », ont salué la décision, à leurs yeux exemplaire, de l’Ukraine d’éliminer son stock d’uranium enrichi juste avant l’ouverture lundi à Washington d’un sommet sur la sécurité atomique.

« Al- Quaeda essaie depuis plus de quinze ans de se procurer une arme nucléaire et son intérêt reste fort à l’heure actuelle », a affirmé le conseiller du président Barack Obama pour l’antiterrorisme, John Brennan, alors qu’une cinquantaine de dirigeants s’apprêtaient à discuter du sujet dans la capitale américaine(…).

C’est pour éviter que ce péril se concrétise que lors du sommet de deux jours au palais des Congrès de Washington, M. Obama devait essayer d’obtenir de ses invités qu’ils s’engagent à sécuriser davantage les dépôts de matières fissiles que leurs pays détiennent. » (Pascal Mallet, Agence France-Presse 13/04/2010)

« La Syrie, le Liban et l’Irak ont apporté leur soutien au programme nucléaire iranien qu’ils ont qualifié de « pacifique » tout en demandant qu’Israël détruise son arsenal nucléaire, ont rapporté les médias iraniens. Les ministres des Affaires étrangères des trois pays, présents à la conférence internationale sur le désarmement nucléaire qui a ouvert ses travaux samedi à Téhéran, ont également insisté sur le fait qu’Israël devait rejoindre le Traité de non-prolifération (TNP). (Agence France-Presse Téhéran 17/04/2010)

On reste pantois en lisant ces propos outranciers…

Ainsi les Etats-Unis craignant une menace terroriste exigent que les autres puissances, et en particulier Israël, veuillent bien avoir l’obligeance de détruire ou de « sécuriser » leurs arsenaux nucléaires ! Le groupe terroriste « Al-Qaeda » est la soi-disant bête noire Outre-Atlantique alors que l’on sait que la CIA américaine finance de manière plus que conséquente-notamment par les cartels de drogue- les groupes terroristes du monde entier, surtout s’ils ont une coloration islamiste… Ceci confirme une fois de plus, et ce n’est pas une surprise, que toute la politique, la finance et la diplomatie internationales sont contrôlées par la toute puissante Administration américaine, avec la complicité des pays « riches » de l’Union européenne, Allemagne France et Angleterre. Le but ultime consiste à affaiblir le Moyen-Orient en s’emparant de son pétrole et l’obliger à se rallier à l’Occident pour en définitive attaquer Israël qui est la « pierre d’achoppement » des nations.

Et ce qu’elle ne dit pas…

Parce qu’ils sont majoritairement sous la férule directe des Bilderberg, Trilatérale et autres groupes influents occultes qui à eux seuls gouvernent le monde, les groupes de presse et les médias sont chargés d’endormir les masses en distillant de fausses informations, ce qu’en d’autres temps on eût nommé propagande. Témoin cette histoire de volcan islandais, relayée immédiatement par tous les médias et présentée comme une catastrophe planétaire qui se révèle en fait être un « écran de fumée » pour déstabiliser les pays européens en les obligeant à prendre des mesures sécuritaires excessives qui risqueront de mettre en faillite les compagnies aériennes, alors que des enquêtes montrent que ce « nuage » est beaucoup moins dangereux qu’il n’y paraît :

« Suite à l’éruption du volcan Eyjafjöll, la fermeture de l’espace aérien dans la zone orientale de l’OTAN a été décidée sur la base de recommandations infondées de l’organisme britannique de surveillance. Celles-ci ont été immédiatement rejetées par la Russie, mais appliquées par les États de l’OTAN à leur seule aviation civile, tandis que l’Alliance faisait voler ses chasseurs bombardiers, pourtant théoriquement plus vulnérables. Les vérifications ont été retardées par les autorités, malgré l’impatience des compagnies aériennes. En définitive, la gestion de cette catastrophe naturelle a été délibérément catastrophiste Alors que le trafic aérien civil a été progressivement interrompu sur la partie européenne de la zone OTAN depuis la soirée du mercredi 14 avril, une soixantaine d’avions de l’Alliance participe à une vaste opération de tests de nouvelles armes tactiques liées au bouclier anti-missile. L’Allemagne, les États-Unis, la France, l’Italie, la Pologne, le Royaume-Uni, la Tchéquie et la Turquie sont les principaux Etats impliqués dans l’exercice qui se poursuivra jusqu’au jeudi 22 avril, précise l’US Air Force. (1)Selon l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les cendres volcaniques de l’Eyjafjöll peuvent gravement détériorer les réacteurs des avions et rayer les cockpits. (2)

Cependant, l’OACI se fonde sur les données transmise par le Volcanic Ash Advisory Centre (VACC), un organe du Met Office britannique. Contrairement à ses équivalents comme Météo France, le Met Office ne dépend pas du ministère des Transports (aujourd’hui absorbé au sein du ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer), mais du ministère de la Défense (3).

Le secrétaire général de l’Alliance, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré : « Je peux vous assurer que le volcan islandais n’a aucun effet sur nos opérations, ni sur la défense territoriale des États alliés » (4). Pourtant les constructeurs soulignent que les réacteurs des avions de chasse aux normes OTAN sont plus puissants, mais plus fragiles que ceux des avions civils et ne sont pas certifiés contre les cendres volcaniques (5).

Selon Arkady Tishkov, directeur du département géographique de l’Académie russe des sciences, et selon le commandant Oleg Smirnov, directeur de la Fondation de l’aviation civile russe, les mesures prises dans la zone OTAN sont inappropriées et surdimensionnées(6). Les mesures prises après l’éruption du petit volcan islandais sont sans précédent dans l’histoire de l’aviation civile. Plus de 300 aéroports ont été fermés, plus de 60 000 vols ont été annulés au détriment de plus de 6 millions de passagers. Ces perturbations sont préjudiciables à toutes les compagnies aériennes. Si les compagnies US sont touchées à hauteur de 40 millions de dollars environ(7) ce sont surtout les ouest-européennes qui sont atteintes, à hauteur de plus d’un milliard de dollars (8). Plusieurs pourraient être mises en faillite, laissant leurs parts de marché à leurs rivales états-uniennes. (9)

Mieux vaut pour nous avoir du discernement pour analyser l’actualité et se prémunir de tout poison médiatique. Cet incident volcanique est un indice supplémentaire de ce qui se prépare dans les officines de l’ombre, c’est une avancée dans l’établissement du gouvernement mondial, préconisé par G. Bush Sr. depuis les années 90 et c’est aussi l’occasion pour L’OTAN de s’entraîner, en toute discrétion, pour les futures hostilités mondiales…

Rappelons le programme général prévu par les « élites » pour les prochaines années qui peut se résumer en trois étapes principales :

1. 1. Effondrement total du Dollar américain et organisation, conjointement, par le FMI et la FED d’un nouveau crash financier international, justifiant la mise en place d’une nouvelle monnaie ou super devise, puis généralisation de la monnaie « virtuelle » sous la forme de la micro-puce RFID

2. 2. Démembrement progressif des Etats, particulièrement européens, accroissement des régionalismes, disparition des gouvernements nationaux. En parallèle, dissolution de l’ONU.

3. 3. Mise en place d’un « Etat supranational » exécutif unitaire, d’idéologie marxiste et disparition totale et définitive des libertés individuelles.

Pour mieux préparer le monde au chaos, on observe une multiplication des attentats, guerres civiles et provocations diverses. Les États-Unis ont envahi l’Irak par l’entremise du 11 septembre 2001, ils comptent user d’une même tactique avec l’Iran en organisant un prétexte pour déclencher une nouvelle guerre, ce qui va permettre, une fois de plus aux marchands de canons de s’enrichir, et de donner au gouvernement américain, soutenu par les forces alliées de l’OTAN et les services secrets une occasion de réaffirmer sa suprématie sur le monde « libre » tout en s’appropriant les richesses pétrolières des pays occupés, en massacrant des centaines de milliers de civils, sans compter les milliers de soldats sacrifiés pour la « bonne cause ».

« Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. » (Mat 24 :7-8)

Soyez bénis.

(*) Sources :

  • (1) « USAFE units participate in BRILLIANT ARDENT 2010 » par Master Sgt. Keith Houln 14/04/2010
  • (2) « Eruption of Eyjafjölla volcano in Iceland » communiqué de l’ICAO 15/04/2010
  • (3) Site officiel du Volcanic Ash Advisory Centres (VAAC)
  • (4) Slobodan Lekic op.cit.
  • (5) « Les moteurs non certifiés contre la cendre volcanique », Le Figaro 20/04/2010
  • (6) « No silver lining in air transportation nightmare » Russia Today 19/04/2010
  • (7) « Dallas Business Journal » 19/04/2010
  • (8) « Les compagnies aériennes chiffrent leurs pertes », La Tribune 20/04/2010
  • (9) « Les compagnies aériennes appellent à l’aide » par Fabrice Amedeo, Le Figaro 20/04/2010

  1 Comment

  1. DOMINIQUE BERTRAND   •  

    2. Démembrement progressif des Etats, particulièrement européens, accroissement des régionalismes, disparition des gouvernements nationaux. En parallèle, dissolution de l’ONU.

    Cela est en route pour la Belgique !
    Le gouvernement viens de tomber à causse des problèmes communautaires (Flamant contre Wallon) La Flandre (Nationaliste) veux son indépendance , la fin de la Belgique est pour bientôt, merci de vos prière pour le Belgique.

Laisser un commentaire