Le brisement ! Par Éliane

Jésus avait quitté la gloire de Dieu pour venir sur cette terre, en chair à notre ressemblance !

Il n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu mais s’est dépouillé lui-même, prenant la forme d’un serviteur !

Jésus était serviteur de Dieu et serviteur des hommes ! Et pourtant lui-même est Dieu !

Il a renoncé volontairement à ses droits, à n’importe quel bien, même à un foyer.

Les hommes l’ont injurié, frappé et cloué à la croix ! Et Jésus n’a point ouvert la bouche !

Il était venu pour payer à notre place pour que nous pussions être sauvés Lui qui était sans péché Lui le Fils de Dieu !

En réfléchissant, je me dis : La créature a crucifié le Créateur ! Et, on ne peut que courber la tête et tomber à genoux devant lui à cause de cet amour qu’il a porté envers nous !

 

Il dit dans le Psaume 22, verset 7

Mais moi, je suis comme un ver de terre, je ne suis pas un homme. Les gens m’insultent et me méprisent.

Un ver de terre ne se défend pas, n’offre aucune résistance, on peut faire de lui ce qu’on veut sans qu’il se défende ! C’est l’image du brisement !

Jésus avait accepté de devenir cela pour nous.

Par contre, un serpent se redresse et attaque, veut rendre le coup et cela me montre l’image du « moi ».

Si nous réfléchissons à ce que Jésus a fait pour nous, pour nous sauver et nous préserver de l’enfer que nous avions tous mérité, alors cela devrait changer notre comportement et nous pousser à devenir comme lui !

Le suivre par amour pour Lui, non pas par obligation, mais par amour ! De cet amour désintéressé qui accepte d’être brisé comme Lui et qui nous conduit à dire

 

Seigneur viens et brise-moi !

Eliane P.

  6Comments

  1. Jake   •  

    « La créature a crucifié le Créateur ! »
    Woaw ! Quelle phrase puissante !

    C’est vrai, quel autre « dieu » aurait accepté de subir ces choses de la part d’un être qu’il a lui-même créé ? PAR AMOUR !
    Aucun autre « dieu » ne sait aimer comme cela, les autres sont des démons qui ne cherchent qu’à dominer sur les hommes, mais TOI Elohim, tu ES DIEU !

    Oui, ça donne envie de faire comme toi Yéshoua, de se laisser briser, de se donner pour nos frères et sœurs, dans la joie autant que dans la douleur, de nous oublier pour refléter ta gloire seulement !

    Amen, moi aussi brise-moi !

    Merci pour cet article qui m’a fait beaucoup de bien !

  2. helene   •  

    Jean 10/7 à 10 :
    « Jésus leur dit encore : En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés.
    Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et sortira et il trouvera des pâturages. Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient même avec abondance ».
    Le Seigneur n’est pas venu pour nous briser, il n’est pas sadique.
    Il nous donne la vie en abondance, même dans les épreuves qui, elles se chargent de nous briser, si nous nous confions en Lui à chaque instant et dans l’obéissance à sa Parole.

  3. helene   •  

    Les flacons de parfum ou les vases ont un capuchon, un bouchon, un vaporisateur afin d’en distiller une partie
    si le vase est brisé tout le parfum est perdu.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Ça Hélène, c’est du raisonnement humain. Lis la Bible et vois ce qui est dit pour le vase de parfum répandu sur les pieds de Jésus. Pour Judas, c’était du gâchis, pour Jésus, c’était un parfum d’éternité…

      Et dans les passages que tu cites, NON, NON, NON, ce n’est pas la colère de Dieu, mais la transformation en un vase sans défaut après brisement….

      Jake comprend les Ecritures, pas toi, apparemment (mais ça se soigne). J’ai été suffisamment brisée et remodelé par le Seigneur pour savoir ce dont on parle et dont parle la Bible…

  4. helene   •  

    @Jake
    Après recherche dans la Bible et sur Google pour les occurrences : le vase brisé symbolise la colère de Dieu à cause de la désobéissance à sa Parole exemple :
    Jérémie 19 -1 à 11
    Esaie 30- 13 à 15
    Apocalypse 2/27
    Psaume 2/9
    Lamentations 4/2
    A moins que le potier fasse un vase « manqué » comme dans Jérémie 18- 1 à 6.
    Que le Seigneur vous bénisse.

Laisser un commentaire