1 Comment

  1. Jean-Marie C   •  

    Bonjour,
    A propos du fait que beaucoup de non juifs incriminent le Talmud à cause des nombreuses injures faites par le Talmud au sujet de Yeshoua, et que beaucoup de juifs aujourd’hui ne croient pas en Yeshoua pour ces mêmes raisons, je cite un extrait d’un article paru sur le site « rencontrer Dieu »:

    https://www.rencontrerdieu.com/plus/zohar-talmud-rabbin-explications/

    « ….Lisez bien ce que dit une personne compétente à ce sujet, à savoir le Rav Binyamin Wattenberg du site techouvot.org : « Il est fort peu probable que le Yeshou[a] dont parle le Talmud corresponde au JC (Jésus-Christ des Evangiles) dont vous parlez. Les textes ont été censurés car ils prêtaient à confusion, mais selon de nombreux Rishonim , il ne s’agît pas du même personnage. Ceux qui soutiennent qu’il ne s’agît pas du même Yeshoua ont en leur faveur une preuve difficilement contournable : le Yeshoua du Talmud était élève du Rabbin Yeoshoua Ben Pera’hia (Sanhedrin 107b et Sota 47a) , or ce dernier vivait sans aucun doute au deuxième siècle avant JC. Petit rappel : Hillel était élève de Shmaya et Avtalion qui étaient élèves de Shimon Ben Shéta’h et Yehouda ben Tabay qui eux-mêmes étaient élèves du maître de Yeshoua , Rabbi yeoshoua Ben Pera’hia (voir la suite des maîtres à chaque génération des « Zougot » dansAvot chap.I ). Or Hillel a été nommé Nassi 100 ans avant la destruction de second Temple (Shabbat 15a) et c’était 40 ans avant sa mort (Sifrei sur Vezot Abra’ha §16).
    Hillel est donc mort 60 ans avant la destruction du Temple qui était approximativement entre l’an 68 et 70. Hillel serait donc mort vers l’an 8 ou 10 (-à un âge très avancé, voir Sifrei op cit ), dès lors comment un Yeshou né 8 ou 10 ans avant le décès de Hillel l’ancien pourrait être l’élève du maître du maître de Hillel , un rabbin dont tous les élèves étaient déjà décédés (et probablement aussi les élèves des élèves dont le dernier était Hillel déjà centenaire) ?
    Disons que pour que les dates correspondent il faudrait gommer quelques 150 ans au moins. Impossible de dire que ce rabbi Yeoshoua ben Pera’hia vivait plus tard, des dizaines de dates se recoupent et indiquent toutes la même période, s’il fallait supposer une erreur à ce niveau, toute l’Histoire juive en serait révisée par la même occasion. On ne peut pas retarder l’époque de ce rabbin sans changer plusieurs dates admises par tous les historiens du monde y compris par les hommes d’église. Il semble donc clair que le Yéshoua des Evangiles n’est pas le Yeshou du Talmud. »

Laisser un commentaire