11Comments

  1. jeanclé   •  

    rien n’à rajouter tout est dit, sommes nous prêt à mourir pour lui? Bien de chrétien son mort en martyr pour lui dans les premiers temps de l’église, puis dans les siècles qui suivirent et encore aujourd’hui dans bien de pays musulmans, communiste et même catholique (Mexique dans le chiappas), mais nous ici maintenant sommes nous prêt? Seigneur Yeshua aide nous, travail nos cœurs à salut afin que nous soyons prêt

  2. Mestchersky Boris   •  

    Ceci se passait en Europe de l’Est, peut-être même en Russie ! avant la fin du  » mur « .

    Un dimanche ou une réunion d’assemblée, comme les autres !

    tout d’un coup, surgissant violément, une grappe de soldats surgissent, et violentent en tirant de leur mitraillette le lieu.
    Une débandade s’en suit, les uns crient et s’enfuient, tandis que d’autres s’agenouillent en attendant la fin.

    Soudaint, un officier se détache du groupe d’assaillants, et intime l’ordre à la soldatésque de quitté imédiatement les lieux.
    Puis s’agenouillant parmis les fréres et soeurs qui réstaient, il leur dit qu’il est bont de deumeurer parmis vous !
    Cette vidéo me fait penser à cela ! térriblement !

    Que l’Eternel D.ieu d’Israël est pitiés de nous ! de moi.

    Qu’Il nous inonde de sa grâce et nous donne la force qui était en Jésus de Nazareth, le Christ du D.ieu vivant, Notre Seigneur et Sauveur, son Fils unique, son Bien-Aimé, Au jour térrible de son don !
    Que nous soyons prêt ! A dire Oui, car nous avons la ferme assurance, la ferme éspèrance dans les choses qu’on ne voit pas encore, mais qu’on éspère vraiment de tout coeur, mais qui sont, l’eternelle réalité pourtant !

    Oui, que je puisse dire simplement , tu sais que je t’aime Seigneur !
    Et mourir pour cela…….., s’il le faut !

    Car Il vit en nous, Il est notre force , c’est Lui qui le fait, vraiment et parfaitement !

    Les temps changent, tout va vite ! Demain sera autrement et la violence prendra d’autres formes, que nous connaissons pas !

    Est-ce un chrétien déçu, est-ce un homme violent en quête de vérité, est-ce un ange du seigneur ou Lui-Même ! ?
    L’important c’est que quoi qu’il arrive, nous puissions dire oui ! à la question que nous pose, cette vidéo !
    Toute notre Eternité en dépend !

    Mestchersky Boris

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      En fait, c’est surtout la fin qui est étonnante, car dans a première partie, mourir sous les balles d’un assassin, gratuitement, ce n’était pas mourir pour sa foi, mais vraiment bêtement ! Mais la suite est très parlante, car il ne fait pas un geste pour empêcher l’homme de se suicider, et effectivement, pas un instant il ne lui parle de salut et de Jésus ….

  3. Michel-André   •  

    Edifiante cette vidéo…en effet la question restera toujours posée: vivons-nous vraiment pour Lui ou pour les « avantages » que peuvent nous donner d’avoir une étiquette de chrétien?
    Ensuite cela nous interpelle sur nos façons d’évangéliser qui ressemblent plutôt à du prosélytisme qu’à chercher à Celui qui est mort pour tous…

  4. Guillaume   •  

    En regardant cette vidéo, on voit bien que c’est du cinéma. Mais je verrais très bien un tel scénario monté sur la base d’un ou plusieurs faits réels. Ce que j’en tire personnellement, sans vouloir juger quiconque, c’est ce que j’ai constaté dans différentes expériences de vie qui datent du début des années 1990.

    J’ai constaté qu’il est difficile de savoir à qui on a réellement à faire lorsqu’on entend parler une personne uniquement du haut d’une chaire. Lorsqu’on a à faire à la même personne dans une situation pratique réelle ou lors d’une discussion entre quatre yeux, il y a souvent des différences d’avec ce qu’on entend depuis la chaire. Autrement dit, il peut y avoir des surprises plus ou moins désagréables. C’est un peu comme le dit un proverbe populaire: « A l’oeuvre on connait l’ouvrier. » et je rajoute « et non à ses paroles. »

    J’ai pensé à ça lorsque le pasteur et sa secrétaire étaient sûres d’être en danger de mort. C’est à ce moment là que l’on voit où sont réellement leurs coeurs. Bien sûre, il me semble aussi naturel que si une personne risque de se faire tuer elle prend peur.

    • Michele Vassart   •  

      C’est pourquoi il est dit, « vous les reconnaitrez à leurs fruits ».
      C’est sur qu’une personne confrontée à la mort a peur. Nous avons besoin de prier Dieu de nous fortifier car les temps vont devenir difficiles. Si alors cela devait nous arriver, nous ne serons pas seuls. Si nous aimons vraiment Dieu de tout notre cœur, avec fidélité, il nous soutiendra.

  5. banjo-003   •  

    Cet évènement fictif est une grâce pour ceux qui se disent chrétiens. 100 000 chrétiens sont assassinés chaque année pour leur foi sans avoir eu le temps de voir ce genre de scénario qui s’adresse surtout aux chrétiens des pays occidentaux vivant dans un certain confort. Chrétiens de Corée du Nord, coptes d’Égypte, chrétiens du Pakistan, du Nigeria, d’Iran, d’Irak, de Somalie, d’Indonésie, de Turquie, etc. en savent quelque chose. Toutes les 5 minutes un chrétien tombe pour sa foi dans le monde, presque toujours dans les mêmes pays.

  6. ddidier   •  

    que dire de plus ?
    ceci est une réalité en face de certaine situation ; notre foi est telle fondé dans jesus ou le bien des choses materiel ect
    personnellement je ne sais comment je réagirais face à cette situation on a eu des exemples dans la bible mais une choses certaine jesus connait la sincérité du coeur et de toute façon rien n’ést caché jesus nous connait ou pas
    bon dimanche a tous

    • Claude Cuche   •  

      en effet les attitudes parlent mieux que les mots! on peut bien se mettre à la place du pasteur, qui était terrifié face à cette homme. avoir une relation de confiance totale avec Dieu si nous voulons être en paix avec nous-même pour parler de Jésus, ce qu’il a fait pour nous. c’est un défi prenons le chaque jour.

  7. Marcel   •  

    Un vrai héro pour la vérité…

    Le Seigneur nous demande d’agir pour Lui comme ce jeune héros pour la vérité

    )

Laisser un commentaire