ES-TU SÛR QUE TU ES BÉNI ? JOCELYN SÉRY

Par |2019-09-08T16:04:42+01:008 septembre 2019|souffles de vie|

Si tu crois que le diable veut absolument t’empêcher de trouver du boulot, de pourvoir à tes besoins et même de devenir prospère, je crois vraiment que tu te trompes. Bien au contraire, son plan c’est peut-être que tu possèdes suffisamment pour ne plus t’intéresser à Dieu et dépendre de Lui, alors que celui du Seigneur, c’est que tu n’aies pas tout ce que tu désires.

Les manquements matériels tourneraient ton coeur vers Dieu pour Le chercher, et tu apprendrais la sagesse, la grande leçon de la vie qui enseigne que la vraie vie, la vie abondante, ce n’est pas posséder les choses terrestres, mais celles d’en haut.

Ainsi, le plan de l’ennemi n’est peut-être pas de te détruire physiquement et matériellement, de ruiner ton business. Son plan pour toi, c’est peut-être de t’ouvrir des portes, qui s’ouvriront encore sur d’autres portes, et que tu deviennes prisonnier du labyrinthe de l’opulence, perdu dans le couloir de la mort, là où ton coeur dira: « je suis comblé, qu’ai-je encore besoin de Dieu et de la religion ? ».

En ce jour-là, tu erreras loin de ta famille en Christ, puis loin de ton Dieu. La vraie destruction t’aura alors atteint, celle qui est spirituelle et éternelle. Tu auras finalement cueilli ce fruit de l’apostasie et les yeux de ton coeur se fermeraient pour ne plus savoir qui est Dieu et où Le trouver.

Ton ennemi veut nourrir tes ambitions afin que tu réussisses dans la vie.

Il veut que tu gagnes ta vie, il ne veut pas que tu la perdes pour la cause de Christ et de Son Évangile. Son but ultime c’est que tu viennes avec lui dans sa rébellion contre Dieu, que tu Le renies et meurs en périssant dans les flammes éternelles de la géhenne. Si pour cela, tu dois être riche, il ne s’y opposera pas. Si pour cela tu dois épouser un millionnaire, il organisera cela pour toi.

Alors cesse de compter tes facilités terrestres, cesse de les appeler des bénédictions. Regarde surtout si ton coeur est inconditionnellement attaché à Dieu, car tout le reste n’est peut être qu’un piège. Si ton coeur ne l’est pas, sache que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu.

Ainsi le pauvre peut être riche et le riche extrêmement pauvre.

Un commentaire

  1. eyokfla 9 septembre 2019 à 23:28

    Ça c’est un très grand article! D’une pertinence et d’une simplicité INCROYABLES! Effectivement, moi je suis actuellement malade et je réalise que lorsque je suis malade, je suis OBLIGE de me tourner vers Dieu et de lui obéir, et pourtant lorsque ma maladie baisse d’un cran, j’ai parfois tendance à relâcher la prière et les autres activités chrétienne. C’est avant hier que j’ai réalisé que la maladie est parfois une bénédiction, parce que ça nous permet de nous attacher aux choses réellement essentielles de la vie. Que Dieu nous vienne en aide vraiment!

Laisser un commentaire