En Allemagne, 1 million de retraités obligés de travailler pour survivre, par Charles Sannat

Il a 73 ans et sa retraite de 800 euros l’oblige… à travailler. Il épluche donc des légumes dans un restaurant !

Alors évidemment, il faudrait regarder en détail sa situation et ce qui l’a amené là à 73 ans, pourtant ce n’est pas un cas isolé en Allemagne, et partout dans le monde d’ailleurs la tendance lourde est à la baisse drastique des pensions de retraites.

N’oubliez pas que les salaires baissent, partout ! N’imaginez pas un seul instant que les pensions ne baisseront pas !

 

Elles suivront le même mouvement et il est impossible de rémunérer la retraite plus cher que l’activité. Les systèmes de financement des pensions sont tous en faillites virtuelles et ne tiennent le coup que parce que partout nous acculons les déficits pour les financer et que nous reportons le problème à plus tard avec sans cesse plus de dettes.

“L’avenir” brillant que l’on vous propose est celui de l’Allemagne ou des États-Unis où à 79 ans on est encore chauffeur de bus.

Il faut comprendre encore une fois que votre indépendance financière se prépare sur des années avec une réelle stratégie.

Charles SANNAT


Allemagne : la colère des retraités

 

  3Comments

  1. dany   •  

    J’ai à peine mieux que cet homme qui est obligé de travailler….les nations européennes ont du pognon pour les pauvres palestiniens ,migrants etc alors leurs peuples doivent presque faire la manche!!!!! ….

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Beaucoup de Français de souche (NON CE N’EST PAS UNE INJURE !, MÊME SI LE « SOCIALEMENT CORRECT » VA BIENTÔT LE DÉNONCER COMME TEL) font déjà la manche, vivent dans les rues. Pourtant ce sont eux et leurs pères qui ont construit le pays.

      Comme on donne priorité pour tous les logements sociaux aux familles nombreuses et que les immigrés, surtout avec le rassemblement familial, reçoivent d’office les HLM s’ils sont dans la rue parce qu’ils ont souvent beaucoup d’enfants (y compris ceux qu’ils font passer pour leurs enfants mais qui ne le sont pas ! Les lobbys humanistes ont fait rejeter l‘exigence de prouver sa filiation !). D’accord, on peut faire de l’angélisme et dire « femmes et enfants d’abord ». Oui mais… mais pourquoi laisse-t-on entrer à flot ces familles ? Où est la justice quand cela contraint à laisser dehors justement ceux qui ont cotisé et travaillé dans le pays; La générosité qui passe en piochant dans la poche d’autrui, ce n’est plus de la générosité, c’est du vol ! Et si cela doit se terminer par une guerre civile, ces grands « généreux » seront les premiers à aller se cacher et se planquer ! Eux ne sont pas à la rue, et ne recueillent personne chez eux !

  2. Guillaume   •  

    Bonjour,

    Voici une vidéo qui montre la situation du marché du travail en Allemagne. Bien des éléments qui y sont montrés rappellent plus ou moins les conséquences de la malédiction de Deut 29: 15 – 62.

    https://www.youtube.com/watch?v=hUZccigTlxU

    Pour ceux qui savent bien l’allemand, en voici une autre intéressante où une députée dit la vérité à A. Merkel sans se gêner même si on ne peut pas être 100% d’accord avec tout.

Laisser un commentaire