Dépèce-t-on par avance Vincent Lambert pour distribuer ses organes ? par Michelle d’Astier de la Vigerie

Car c’est aussi cela, l’enjeu de cette jurisprudence, après le pourvoi en cassation du Gouvernement pour qu’on assassine Vincent Lambert: pouvoir disposer d’organes d’hommes ou de femmes dont le corps, même s’il est handicapé, est en excellent état, et les prélever à l’instant même de la mort. Les victimes sont déjà sur place…

.

Ensuite, des trafics juteux, en sous-main, se mettront en place. Cela existe déjà avec l’Asie et des pays pauvres. Quelle aubaine pour satisfaire les besoins que de disposer ainsi d’un large  éventail d’organes, par l’euthanasie précipitée des handicapés…

Ah! Si les Français, si l’Eglise de France avaient su réaliser qu’une boite de pandore avait été ouverte et que désormais toutes les horreurs sont possibles, après l’assassinat de Vincent Lambert.

La GPA et la PMA font d’ores et déjà partie de la merchandisation du corps humain, on s’apprête à légaliser la PMA pour tous. La GPA (gestation pour autrui) va suivre… C’est déjà en marche: les parents (hétéro ou homo) disposant d’argent, en mal d’enfant, vont louer des ventres, partout où des femmes sans ressource sont prêtes à tout pour pouvoir nourrir leurs autres enfants.

Grand rabbin Gugenheim : il faut s’inscrire sur le « fichier national du refus » du don d’organes

En France, le prélèvement d’organes sera bientôt rendu automatique. Un problème dans certains cas-limites au regard de la loi juive selon le GR Gugenheim. Notamment les dons de cœur et de foie

Lire la suite

Laisser un commentaire