David et Goliath : une vision de la Fin des Temps, Par Hayden Olsen

Envoyé par Josée, dans un commentaire

Récemment, après avoir lu le récit de cette rencontre historique entre David et Goliath, j’ai été frappé par l’importance de son message concernant la période de la fin des temps que nous vivons présentement.

Bien plus qu’une histoire pour enfant, ce récit parle de la collision de deux royaumes. Le royaume de Dieu et le royaume de Satan.

Un certain nombre de fois dans les Écritures, nous assistons à une telle rencontre dramatique entre ces deux royaumes. On peut penser à l’époque de Moïse et de l’exode d’Égypte, des fléaux et de la mer Rouge. On peut penser à Josué et à Jéricho ou Élie sur le mont Carmel. Alors, bien sûr, il y a le Seigneur Jésus Lui-même et les nombreuses occasions de Sa démonstration du royaume.

Dans tous ces événements, nous voyons quelque chose de la nature de ces deux royaumes opposés, et de la supériorité du royaume de Dieu sur celui de Satan. Nous pouvons également apprendre quelque chose au sujet de notre propre vie et des conflits que nous devons relever au jour le jour. Chacun de ces événements historiques peut nous enseigner sur les choses que Dieu veut que nous sachions, et la victoire qu’il veut nous faire partager.

Nous arrivons à un moment où nous assisterons à une autre grande collision entre le royaume de Dieu et celui de Satan. Cette collision sera sans doute aussi grande, sinon plus grande, que toutes les autres qui l’ont précédée. Et ce sera un moment où, une fois encore, Dieu manifestera sa grandeur et sa domination toute-puissante sur Satan.

À cette fin, notre esprit crie:

« Viens Seigneur Jésus ».

Comme nous le lisons dans 1 Samuel 17, au sujet de la bataille entre David et Goliath, nous pouvons tout d’abord voir qu’il y a trois personnages principaux qui peuvent représenter trois peuples différents.

Premièrement, il y a Goliath et les Philistins. Ils représentent le monde, ou plus précisément, l’homme rebelle. Il y a quelque chose à leur sujet qui pourrait être englobé par le terme « l’esprit de cet âge ».

Ils sont là, plein de mépris et de dérision, proférant délibérément et avec arrogance des accusations contre Dieu et son peuple. Ils représentent l’homme, dans la plénitude de la propre puissance et de sa propre gloire.

C’est le fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal arrivant à maturité. L’orgueil de la vie qui méprise Dieu de sa propre hauteur élevée. La plénitude de l’homme qui cherche à être « comme Dieu » et même à détruire tout ce qui provient de Dieu dans sa quête pour dominer la terre.

On peut remarquer dans la description de Goliath qu’il y a des références au nombre de six. Le nombre de l’homme. Il avait six coudées de hauteur, il avait six pièces dans son armure et sa lance pesait six cents sicles.

On pourrait dire qu’il représente tout ce que le terme « antéchrist » peut dire, puisqu’il est là se moquant de tout ce qui provient de Dieu et appelle le peuple de Dieu dans la bataille.

En regardant le monde d’aujourd’hui, nous pouvons voir Goliath en train de se préparer encore une fois. Nous pouvons entendre les défis qui résonnent en disant : « Où est ton Dieu ? » et les accusations qui se déversent pour déprécier l’Église et son appel à la guerre. Ceci a toujours été l’essence même de l’esprit de l’Antéchrist.

Le second caractère de cette histoire est le roi Saül et son armée. Ce groupe représente le peuple de Dieu, mais ils sont le peuple de Dieu sous la domination de la chair.

Ils sont une société vaincue. Ils se tiennent là, face à Goliath, craintifs, intimidés et sans l’onction ou la force de Dieu.

Nous pouvons nous demander : « Comment est-ce possible ? »

Comment le peuple de Dieu se trouve-t-il dans ce genre de situation et une telle condition ? La réponse est que, bien que ce soit le peuple de Dieu, il est encore gouverné et contrôlé par l’esprit de ce monde. Le peuple de Dieu est sous la domination du roi Saül – la chair.

Jetons un oeil sur eux.

Ils se tiennent là dans toutes leurs armures mondaines. Elles sont équipées avec tout ce que le monde compte pour quelque chose. Ils ont leurs chevaux et leurs chars et toutes les armes de la chair, et, bien sûr, ils ont leur roi qui se tient tellement haut au-dessus de tout le reste. Ils ressemblent exactement à toutes les autres nations à bien des égards.

Je ne peux pas m’empêcher de me demander combien de nos confessions et de nos organisations religieuses sont comme les armées de Saül. Ils sont remplis de toutes les manières de leur monde et leur puissance provient de l’argent, de l’organisation et de la puissance de la chair. Nous voyons en eux le même esprit de ce monde qui fait sa propre promotion avec des gadgets, des techniques de vente et toutes les manières des capacités humaines.

Il y a aussi une autre caractéristique qui est commune à l’Église de Saül. C’est la désobéissance envers la Parole du Seigneur.

Le roi Saül se souciait plus de l’apparence du succès et de la puissance que pour l’obéissance à la Parole de Dieu. Il obéirait à Dieu aussi longtemps que ça fait son affaire et aussi longtemps que ça ne menace pas ses propres ambitions et ses propres désirs pour réussir aux yeux du peuple.

C’est la même aujourd’hui dans les dénominations. Le pouvoir du succès et les apparences sont les considérations les plus importantes. La volonté et les objectifs de Dieu sont souvent compromis pour le bien de l’intérêt et des traditions humaines.

Pour cette raison, ils se dresseront seuls en ce jour où Goliath les confrontera.

Ils découvriront alors que Goliath est beaucoup plus puissant selon les termes de ce monde qu’ils le sont eux-mêmes, et ils se rendront compte qu’ils ne peuvent rien faire contre lui.

Ils seront extrêmement effrayés cette journée-là… même si, aujourd’hui, ils sont tellement pleins de leur propre puissance et hypnotisés par leurs propres louanges et leurs propres confessions positives.

Dieu merci, il y a un troisième groupe dans cette histoire. C’est le groupe qui est caractérisé par David.

Oui, David était une des personnes du peuple de Dieu. Mais il ne faisait pas partie de l’armée de Saül. De la même manière, aujourd’hui, il y a un troisième groupe. Ils sont dispersés un peu partout. Ils n’ont pas d’organisation spéciale ou d’endroit qui leur est propre. Pourtant, ils ont deux caractéristiques qui les distinguent;

Ils ont un cœur propre à Dieu et… ils ne sont pas du roi Saül.

Cette compagnie de David, comme celle de David d’autrefois, est petite, insignifiante, médiocre et sans importance. Pourtant, la main de Dieu est sur eux.

David était dans les champs faisant paître son troupeau quand l’appel est arrivé pour qu’il entre dans la bataille. Il faisait le travail que Dieu lui avait permis de faire, même si c’était insignifiant et extérieurement de peu d’importance.

De la même façon aujourd’hui, il y a ceux qui demandent : « Que fais-tu pour Dieu ? Qu’est-il arrivé lorsque vous avez abandonné le système ? » Ils mesurent tout par des considérations extérieures et passent leur vie à courir un peu partout, à organiser de grandes choses pour Dieu, mais, à la fin, avec très peu de résultats.

David ne connaissait rien des manières de Saül. Il ne s’était jamais présenté dans les écoles de formation de Saül. Il ne savait même pas comment polir son armure et encore moins la porter dans la bataille. Tout ce que David savait, il l’avait appris durant les circonstances ordinaires de la vie quotidienne. Il avait appris les choses simples de la vérité, de l’amour et de la fidélité. Il avait appris à marcher avec Dieu chaque jour.

Ce sont là les manières de Dieu. Il prend toujours les choses humbles, les choses folles et les choses qui « n’existent pas », afin d’en faire quelque chose de grand.

De la même manière, Dieu prépare un peuple aujourd’hui. Ils ne sont rien présentement. Certains ont quitté les confessions, certains autres sont encore parmi ces confessions se demandant pourquoi ils ne se sentent plus comme faisant partie de celles-ci. Ils ne peuvent plus être passionnés par le dernier séminaire ou la dernière cérémonie. Au contraire, ils soupirent et gémissent à cause de l’absence de la présence de Dieu dans l’Église, et ils sont affligés par la façon dont la puissance humaine a comblé le vide.

Quand David est arrivé sur la scène, il n’avait aucune organisation derrière lui. Il n’avait aucune compétence pour de telles choses. Il n’avait que les bénédictions. Dieu savait où il voulait que David soit. Dieu a rassemblé toutes les choses ensemble comme il le fait toujours… dans la plénitude des temps.

David pouvait se dresser devant Goliath, car Dieu était avec lui. Rien de plus et rien de moins. Son esprit était dirigé contre ce monstre, alors David n’avait pas peur. Il savait qu’il y avait quelqu’un de bien plus grand qui se tenait avec lui.

Quand David a parlé à Goliath pour le défier, ce n’était pas tellement David qui parlait, mais Dieu Lui-même qui parlait.

Quand David a pris la pierre pour la placer dans sa fronde, encore une fois, c’était bien Dieu qui choisissait et préparait.

Quand David a lancé sa pierre vers son point d’impact, encore une fois, c’était Dieu qui l’a guidée vers le bon endroit.

C’est exactement la même chose pour tous les vrais ministères. C’est Dieu dans l’homme faisant le travail et produisant les fruits.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de gens qui tentent de réaliser de grandes choses pour Dieu. Ils utilisent toutes les ressources de ce monde pour essayer de le faire. Cependant, Dieu ne le fait pas. Ils s’imaginent que les efforts humains sont la clé de la fécondité divine. Ils ont raté les manières de Dieu complètement.

Dieu désire un peuple qui est mort envers les manières humaines et les méthodes humaines en autant que le travail du royaume est concerné. Il prépare un peuple qui L’attendra, et qui se déplacera comme Il les déplacera, et qui travaillera selon sa puissance qui agit en eux puissamment.

Ça peut Lui prendre beaucoup de temps pour amener un homme ou une femme à cet endroit… mais Dieu a beaucoup de temps.

Ce jour vient où ce grand conflit arrivera. De quelle compagnie ferons-nous alors partie? Sera-ce celle de Goliath? ou celle du roi Saül? ou sera-ce celle de David ?

Ça peut être difficile à dire maintenant, mais le jour va le déclarer. Rien ne peut être plus certain… Ce jour-là arrivera certainement… Car alors, nous allons nous retrouver à l’endroit que nos cœurs auront choisi.

Appelons le Seigneur aujourd’hui, pendant que c’est encore le temps… en Lui demandant de changer nos cœurs et de nous mettre dans la compagnie de David. Mais nous devons chercher à apprendre à marcher avec Dieu et être fidèles dans tout ce qu’Il peut nous demander de faire. Puissions-nous apprendre les voies de l’humilité et se contenter de simplement vivre devant Lui chaque jour ! Puissions-nous également faire attention à rester libres des manières du roi Saül !

Louez Dieu pour Sa grandeur et Sa gloire toute puissante !

http://www.heaven.net.nz/prophecies/david-goliath.htm

Traduit par Oscar Blais

  15Comments

  1. Véronique LO IACONO   •  

    AMEN AMEN AMEN !!!!!!!!!

    Cette exhortation touche en plein coeur……

    …Comme les paroles de Notre Seigneur et Maître, Jésus, qui parlait en paraboles, se servant d’exemples simples, de la vie de tous les jours afin d’expliquer Sa Parole pour que tous, petits et grands s’en nourrissent ! C’est magnifique de simplicité et de Vérité ! Merci vraiment pour ce partage !

  2. Tk   •  
  3. Sylvie   •  

    AMEN! L Oeuvre de l Eternel prospèrera entre Ses Mains! Esaie 53 et entre les Mains de sa véritable Eglise bâtie sur Lui la Pierre Angulaire et composée de pierres vivantes et non pas entre les mains des hommes qui bâtissent en vain car sans le Seigneur!
    Que de choses faites pour Dieu sans Dieu!
    Or , argent , pierres précieuses ou foin , paille , chaume! Ce JOUR révèlera l oeuvre de chacun!
    Merci Seigneur car le système religieux m a vomie pour avoir osé lui résister mais Toi tu m accueilles car tu sais que c est Toi que je veux suivre!
    Un homme, une dénomination , un système ont-ils donné leur vie pour moi? non! Mais Toi Jésus OUI! A quel autre irais-je Tu as les Paroles de la Vie Eternelle, Toi mon Premier Amour!

  4. Sylvie   •  

    Je crois aussi que la tête coupée de Goliath veut dire que les forteresses à abattre sont dans notre tête: les pensées! Combien de chrétiens vivotent parce que leur intelligence n est pas renouvelée; ils ont toujours la mentalité du monde surtout du monde religieux et c est une catastrophe!
    Un pasteur disait que si Golgotha veut dire "crâne" c est qu il faut faire une croix sur nos pensées pour entrer dans celles de Dieu qui n’ont rien à voir avec les nôtres!
    Les David ont la Pensée de Christ! et celà fait toute la DIFFERENCE!

  5. Tk   •  

    Je tiens à préciser que je ne fait pas partie de ce groupe que je dénonce ironiquement.

    Très bon article, qui souvent m’enlève les mots de la bouche.

  6. Inconnu   •  

    Je pense que ce qui fait clopiner la majorite des croyants et croyantes aujourd´hui est la propension a ne pas mettre en pratique les enseignements du Seigneur Jesus-Christ dans la Bible et les enseignements de l´Apotre Paul dans ses lettres aux eglises.
    Beaucoup de ceux qui pretendent croire en Jesus-Christ de nos jours ne manqueraient pas de refuser d´obeir aux enseigments de Christ si l´application de ces enseignements leur porterait un prejudice economique, charnel ou materiel.En clair, la plupart des croyants aujourd´hui ne cherche pas a mener une vie de sanctification dans leurs pensees, leurs actes et leurs paroles.
    Or, nous savons que sans la sanctification personne ne pourra voir le Seigneur.
    On peut aussi constater dans les eglises que peu de croyants s´interessent a chercher la face du Seigneur, les revelations du Seigneur, dans la priere sur fond de sanctification.

  7. antónio skv   •  

    David devant Goliath.
    Oui, pas seulement un récit historique biblique mais un enseignement pour des circonstances de vie toujours actuelles.
    La Bible est Parole de Dieu.

  8. Guillaume   •  

    Je trouve cet article génial. Il montre aussi la profondeur de la parole de Dieu, les liens de l’Ancien Testament, le Nouveau et l’Eglise confrontée au monde au courant de l’Histoire .

    Je trouve qu’il faudrait plus d’enseignements de ce genre pour continuer de nourrir spirituellement des chrétiens déjà avancés dans la foi et qui ne trouvent plus grand chose dans les prédications des églises plus ou moins officielles (Je dis ça sans vouloir critiquer les responsables d’églises qui se donnent de la peine dans ce sens). Je pense qu’il serait bien d’avoir des enseignements qui montrent ce qu’en tant que chrétien, on peut tirer de toutes les histoires et autrs écrits de l’Ancien Testament. Je l’ai déjà lu plusieurs fois et ça me paraît hyper riche en enseignements. Il en est bien sûre de même pour le Nouveau Testament.

  9. Guillaume   •  

    J’aimerais encore rajouter un témoignage qui m’est venu à l’esprit. Il s’agit du cas de certaines églises, même bien intentionnées, qui ont essayé quelque chose qui rappelle l’illustration de l’armée de Saül dans le cadre de l’article. Ce n’est pas quelque chose de récent mais de typiquement charnel.

    Il y a dix ou quinze ans environ, des responables d’église avaient décidé, je ne sais comment, de lancer comme évangélistes des gens qui avaient du succès dans la vente. C’était comme une grande mode, mais qui n’a pas duré bien longtemps, probablement à cause du fiasco plus ou moins total.

    Or, il me semble que sur la base de cet article, l’explication du fiasco peut s’expliquer facilement. L’Evangile ne s’annonce pas comme on vend un produit (voiture, contrat d’assurance, parfums,…). Il me semble que c’est comme Saül qui avait plus ou moins négligé la dimension spirituelle des combats e qui s’appuyait de plus en plus sur les moyens humains. De plus l’apôtre Paul nous dit bien que dans l’évangélisation ou la mission, on n’est pas confronté en premier à des obstacles matériels mais à des obstacles spirituels. Or, je crois que ces braves vendeurs ont cherché à affronter quelque chose de spirituel avec des moyens humains, comme l’ont fait Saül et son armée. Voici d’où vient le fiasco.

    Dans cette affaire, je ne sais pas non plus, combien le côté spirituel a été pris en compte et combien les vendeurs avaient un appel de Dieu pour devenir évangéliste. Mais ce qui est sûre, c’est que si le côté spirituel avait été pris plus en considération, que s’il y avait eu la prière derrière ces évangélistes, et que si ces personalités de vente avaient une vraie communion avec Dieu, les choses se seraient passées autrement. Ces évangélistes auraient probablement étés comme des David.

  10. Inconnu   •  

    C´est vrai, Guillaume. Cette vision et histoire est apparemment simple, mais profonde et tres edifiante.

  11. antónio skv   •  

    Exact, Guillaume les textes de la Bible sont inspirés et régorgent des enseignements pour les hommes de toutes les époques et tout milieu quand on arrive à comprendre leur portée qui est, premièrement, de nature spirituelle.

    Dans mon église on a, selon la doctrine, l´optique d´évaluer les textes bibliques selon,uniquement, leur perspective historique, philosophique pour d´eux tirer une déduction d´orientation morale.

    Mais quand on est sur cette autre autre position qui est de comprendre que Dieu, Esprit Tout Puissant, Créateur et Omniscient se présente et s´adresse aux humains, par l´intermédiaire de sa Parole écrite, voit les enjeux spirituels dans lesquels, l´homme évolue ou se retrouve dans son temps, dans son environnement et devant les diverses circonstances car les réalité sont avant tout sprituelles. Quand on sort définitivement du contexte de "il était une fois…" de l´école du dimanche et on perçoit finalement le sens de "toutes choses sont en travail au delà de ce qu´on peut dire… c´est qui a été c´est ce qui sera, et ce qui s´est fait, c´est ce qui se fera, il n´y a rien de nouveau sous le soleil" (Ecl 1:8-9) et que derrière sa Parole, Dieu invisiblement instruit et prévient, toujours et avec amour, afin que l´homme arrive à la connaissance et ne périsse.

    Si nous sommes de cette position, nous serions sûrement moins charnels dans nos décisions et dans nos actes.

  12. Mestchersky Boris   •  

    L’Eternel D.ieu d’Israël a choisi et établi David, l’homme selon son coeur.
    A l’image de David, que l’on soit prêt quand l’Eternel D.ieu notre Père nous appelle, chacun avec ce que l’Esprit de D.ieu, le Saint Esprit nous donnera à coeur de faire selon nos moyens, selon ce qu’il aura adapté par sa volonté à nous faire faire.

    Mestchersky Boris

  13. Cécile et Jean-marc   •  

    En complément du musée de la famille Ten Boom, nous avons trouvé le film en deux parties sur Dailymotion (version anglaise sous-titrée en français):

    1ére partie:
    http://www.dailymotion.com/video...

    2éme partie:
    http://www.dailymotion.com/video...

    un film à regarder comme un exemple de foi et de fidélité envers Notre Seigneur Jésus Christ; et aussi d’Amour envers son peuple !
    Cécile

Laisser un commentaire