BABYLONE ET SES FILLES par Jean-Pierre Nokam

Malgré l’apparence des multiples Eglises dans le monde, Une chose est certaine: toutes sont alignées. Deux rangs longent le périmètre du monde commandés par deux généraux opposés, chacun surveillant son rang, avec la rage d’attirer vers lui les sujets de l’autre. Le premier demande l’obéissance aux commandements de Dieu (Matthieu 5 :17-19) alors que le second demande d’obéir à une partie, de modifier un autre ou même de tout supprimer au nom de la grâce.

En effet, la Bible dit : « Car il s’élèvera de faux Christ et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible même les élus » Ces faux prophètes défendent chacun en son endroit une doctrine de l’ennemie en rassemblant autour de lui un grand nombre de fidèles. C’est ce qui fait la multiplication des dénominations qui en fait ont un même maître.


Le monde chrétien se soulève les uns contre les autres ; se bousculant, s’insultant, ils sont dans l’ignorance totale de ce qu’ils sont souvent dans le même rang. Quel que soit les arguments que chacun donne pour démontrer que l’autre est dans l’erreur, il finit toujours par prendre position dans l’un des rangs. Il est impossible d’échapper à tous ces rangs et d’en créer un troisième.


Le premier général s’appelle JÉSUS-CHRIST (Yéshoua HaMashia’h) Jean3 :16, Chef de l’armée de Dieu. Et le deuxième est son adversaire naturel qui est le fils de la perdition (2Thessaloniciens2 :3,4), chef de l’armée de LUCIFER encore appelé Satan. Oui, les deux dirigent chacun un rang bien soudé.

La grande surprise est que les membres du rang du fils de la perdition ne se reconnaissent pas tous, bien que communiant ensemble. Alors que les membres de celui de CHRIST se reconnaissent, s’aiment et communient ensemble dans le même Esprit et dans les enseignements du Messie (Mashia’h).


Le roi Henri VIII avait plusieurs femmes. Quand il commença son règne, il faisait partie de l’Eglise Catholique. Mais il avait quelques problèmes avec le pape, parce qu’il n’arrivait pas à comprendre pourquoi le pape avait décidé d’annuler son mariage avec Catherine. Il décida d’envoyer quelqu’un faire la paix avec le saint père. Mais l’envoyer emmena avec lui son chien. Lorsqu’il arriva devant le pape, il s’agenouilla devant lui. Comme c’était la coutume, il était censé embrasser l’orteil du pape. Lorsque le pape leva son pied afin que son orteil puisse être embrassé, le chien de l’envoyé croyait que le « saint père » allait donner un coup de pied à son maître. Et il mordit ainsi l’orteil du pape. Et les gardes qui étaient là, étant outrés, tuèrent le chien.

Quand l’envoyé vit son chien aimé mort, il était si ému qu’il se leva et parti. Ainsi l’Église d’Angleterre se sépara de l’Église Catholique. Et c’est ainsi que fut formée l’Église d’Angleterre : par une morsure d’un chien aux orteils du Pape.**

  • * Note MAV: je suis quelque peu sceptique sur ce « mobile » historique. L’opposition entre l’Angleterre et la papauté était surtout liée au mariage du roi Henri VIII avec Ann Boleyn !

Il y a plusieurs dénominations aujourd’hui dans le monde. L’Eglise chrétienne a été vraiment divisée en plusieurs parties. Et vous seriez surpris de savoir combien de ces Eglises ont eu un commencement assez curieux. Mais l’Eglise mère manque t-elle les moyens de prendre le contrôle sur ses filles ?


Lorsqu’une femme décide de prendre le contrôle, elle exploite toutes les occasions. Voyons une cène tirée de Marc 6 : 17-29. Nous avons tous peut-être entendu parler de Jean-Baptiste, qui était un grand prophète de Dieu. Il était puissant et un prédicateur vraiment capable. Mais sa prédication puissante lui fit avoir des difficultés. Jean n’avait pas peur de dire la vérité. Même s’il savait que cela lui coûterait la vie. Il dit au roi Hérode, il n’est pas bien que tu vives avec la femme de ton frère. Hérodias cette femme fut très en colère. Et ainsi on mit Jean en prison ( Matthieu 14 :3-5). Hérode savait que Jean était un prophète de Dieu. La seule raison pour laquelle il mit Jean en prison était parce que sa femme l’embêtait trop souvent et il voulait lui faire plaisir. Elle manipulait le roi.


Un jour, pendant son anniversaire, Le roi Hérode avait but un coup de trop. Lorsque la fille d’Hérodias fit une danse très séductrice, le roi fut enchanté. Il dit à la fille:

« c’est merveilleux. Demande moi tout ce que tu voudras et je te le donnerai, fut-ce la moitié de mon royaume ».

Le roi pensait à une nouvelle robe ou chaussure. La fille alla demander à sa mère : « Qu’est ce que je peux demander maman ? » Et elle répondit à sa fille : « demande la tête de Jean-Baptiste immédiatement ».

Ainsi la jeune fille s’en alla vers le roi Hérode et elle demanda la tête de Jean-Baptiste sur un plateau. Le roi ne voulait pas faire cela. Il savait que Jean était un prophète de Dieu. Mais comme il avait fait une promesse devant tous ses amis, et comme il était un tout petit peu intoxiqué aussi, et malgré lui, il demanda que la tête de Jean-Baptiste soit tranchée. Et voilà que la tête fut bientôt apportée sur un plateau vers cette fille.

Ce n’est pas pour la première fois dans la Bible qu’une mère manipulant le roi, se sert de sa fille pour prendre contrôle des choses.


Dans « l’ancien testament », quelle autre équipe de mère et fille persécutèrent le peuple de Dieu ? La Bible dit que Jézabel mit à mort les prophètes du Seigneur. Dans 1 Roi 21 : 25,26 il est écrit:

« Il n’y eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de L’Eternel, et Jézabel sa femme, l’y excitait. Il a agit de la manière la plus abominable, en allant après les idoles, comme le faisaient les Amoréens, que L’Eternel chassa devant les enfants d’Israël ».


Sa femme Jézabel l’avait vraiment remué. Et elle se servit aussi de sa fille Athalie qui épousa le fils de Josaphat, roi de Juda. Lorsque le fils d’Athalie mourut, cette femme était vraiment sans cœur et dure. Elle mit à mort tous ses petits fils afin de devenir reine. Et Jézabel se servit ainsi de sa fille pour contrôler les deux royaumes.

La Bible dit que cela se produisit aussi dans l’apocalypse. Les Saintes écritures disent que Babylone prendra le pouvoir pendant 1260 jours. Et que pendant cette période l’Eglise de Dieu devait se sauver en se cachant dans le désert. Saviez-vous que dans l’ancien testament, pendant le temps de Jézabel, qu’Eli le prophète était obligé de s’enfuir dans le désert pendant 1260 jours également , alors que Jézabel sur le trône manipulait le roi ? C’est la même cène que nous retrouvons encore.


Quel est le message du 2e ange d’apocalypse 14 :8 ? Nous allons voir de plus près le deuxième ange avec son message. Et Un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombé, elle est tombé, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité ! Lorsque vous allez dans apocalypse 17, il y a là un chapitre entier qui est consacré à la mère des infidèles, son nom est Babylone. Dans ce chapitre,Babylone est clairement défini. Si vous allez jusqu’à la fin du chapitre 17, il est dit que cette femme c’est la grande cité qui règne sur les rois de ce monde. Nous avons étudié le symbolisme de la femme. De qui la femme est-elle le symbole ? L’Eglise. Cette femme donc d’apocalypse 17 se trouvait là localisée dans la grande cité qui régnait sur Les rois de la terre. Quand Jean écrivit le livre de l’apocalypse, quelle était la cité qui régnait sur le monde ? C’était la cité de Rome. Donc cela nous parle d’une église dans la cité de Rome.


Nous allons parler de miracle dans la prophétie. Mais avant d’aller plus loin nous allons revoir la première bête de l’apocalypse 13. Dans apocalypse 17 :18, il est dit :

la femme que tu as vue, c’est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

Quelle est la preuve que nous avons dans l’apocalypse 17 que Babylone est vraiment la Rome papale ? Il y a quelques preuves : elle est coupable de blasphème « Apocalypse 17 :3). Le blasphème c’est lorsqu’un homme prend la place de Dieu. Dans son livre « Traversant les pas de l’espoir », Jean-Paul II dit : « en face du pape chacun doit faire un choix. Le pape est considéré dans l’église comme le vicaire de Jésus-Christ. Le pape est considéré comme l’homme sur la terre qui représente le fils de Dieu. Il prend la place de la deuxième personne de la trinité à savoir Jésus-Christ ».*

  • * note M.A.V. Il s’agit bien d’un blasphème très lourd, car: !

Le Seigneur avait bien parlé de celui qui le remplacerait sur terre. Il disait à ses disciples :

« je vais vers mon père et je vous enverrai le Saint-Esprit.».

La Bible nous dit comment la femme est revêtue : Apocalypse 17 :4-6

« Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierre précieuses et de perles.… ».

Elle s’appelle la mère des impudiques. Et une mère a des filles. Les filles sont les autres églises Issues d’elle. La plupart des églises orthodoxes et des églises protestantes dans le monde aujourd’hui sont issues de la papauté. Lorsque Jean-Paul II vint visiter les Etats-Unis, Il encouragea l’église protestante à revenir à la mère Eglise. La papauté se réfère à elle-même comme étant la mère des églises.


Dans « Cité de Vatican » à la page 15, elle réaffirme la volonté du pape de réunir les Églises. Il se présente ainsi comme celui qui est à la tête de l’œcuminisme. C’est ce qui se passa dans l’ancien testament. Il y avait eu division du royaume. Dans le nouveau testament il y a eu aussi une division dans l’église. La première division fut avec l’église orthodoxe (grec, Russe, Catholique), et l’église protestante par la suite.

Dans l’ancien testament, Jézabel à travers sa fille (Athalie), a réuni le royaume du nord et le royaume du sud. Ils firent la paix entre eux. Pas très longtemps après, le temple fut détruit et Jérusalem succomba. L’apocalypse nous dit que, quand cette union du catholicisme et du protestantisme sera achevée, La marque de la bête (le dimanche) sera imposée. Personne ne pourra acheter ni vendre sans avoir la marque (Apoc13 :17). Et Jésus reviendra juste après.
         Dans apocalypse 17 :5, elle a des filles qui sont aussi tombées. Babylone est tombée , elle est tombée. Sortez de Babylone mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. Apocalypse 18 :2-4.        Lorsque Israël était infidèle dans l’ancien testament, Jérusalem fut attaquée par le roi de Babylone. Le temple fut détruit. Les enfants de Dieu furent emportés à Babylone. C’était le peuple de Dieu. Le Livre de Daniel fut écrit alors que ce dernier se trouvait à Babylone. Il y avait le peuple de Dieu à Babylone. Dieu a aussi son peuple aujourd’hui qui se trouve à Babylone. Ce qui se passa dans l’ancien testament, Babylone fut renversée. Et Dieu appela son peuple hors de Babylone pour qu’ils retournent à la terre promise. Mais ils ont été dans cet endroit pendant soixante dix ans. Ils étaient si bien à Babylone, confortablement assis. Ils parlaient la langue Babylonienne. Leurs amis étaient Babyloniens. Leurs familles se trouvaient à Babylone. Ils ne voulaient pas retourner à la terre promise. Dieu leur dit, si vous ne sortez pas de Babylone, le jugement qui se fondra sur Babylone se fondra sur vous. Et plusieurs sortirent de Babylone. Ce fut un voyage difficile. Ils étaient partis à travers le désert jusqu’à la terre promise. Et Dieu les béni là-bas. Ils reconstruirent le temple.        Dieu est en train de reconstruire un autre temple aujourd’hui. Il appelle son peuple hors de Babylone. Babylone représente le faux système de l’Eglise aujourd’hui. Si vous êtes dans une Eglise qui enseigne que vous n’avez pas besoin de garder les dix commandements, vous êtes dans Babylone. C’est une doctrine de satan. Lorsque Dieu a écrit sa loi avec son doigt, quand il a prononcé de sa propre voix, Il attend que nous gardions cette loi. En Christ tout est possible. Ce ne sont pas dix recommandations. Ce ne sont pas les dix suggestions. Ce sont les dix commandements. Et Dieu est capable de nous aider à obéir. Si vous êtes dans une église qui enseigne que l’enfer brûle et brûle encore pour toujours, cela vient de la mythologie Grecque. C’est une doctrine de Babylone. Et si votre église vous enseigne cela vous êtes dans Babylone. Si votre église enseigne que les gens meurent et vont directement au paradis ou dans l’enfer, avant même le jugement, avant la résurrection, avant le retour de Jésus-Christ, C’est du spiritisme. Vous êtes dans Babylone. Jésus dit que les morts se reposent. Ils sont enterrés. Ils sont dans leurs tombeaux. Ils dorment. C’est lui qui les réveillera à son retour. Si vous êtes dans une Eglise qui dit tout va bien, et qui vous autorise à fumer et à vous enivrer, vous êtes dans Babylone. L’une des caractéristiques de Babylone est que le monde est en train de boire du vin de son impudicité (ses faux enseignements).Vous pourriez être l’une des brebis de Jésus. Vous êtes un de son peuple. Vous êtes la personne qu’il faut. Mais vous êtes la personne qu’il faut dans un mauvais endroit. Jésus-Christ vous appelle à venir, à sortir.                                        Que l'Eternel nous aide à garder sa parole.                                         ©Shaliah, Jean-Pierre Nokam

Laisser un commentaire