À la télévision russe, la 3e Guerre mondiale a déjà commencé

Transmis par Béatrice – source: http://www.45enord.ca/2016/10/a-la-television-russe-la-3e-guerre-mondiale-a-deja-commence/

La Troisième Guerre mondiale n’aura probablement pas lieu mais pour quiconque allume son téléviseur en Russie, elle a déjà commencé.

defile-armee-russe-moscou Sur la première chaîne d’Etat, c’est le présentateur de l’émission phare du dimanche soir qui annonce que les batteries antiaériennes russes en Syrie vont « abattre » les avions américains.

Sur la chaîne d’informations en continu Rossia 24, c’est un reportage sur la préparation des abris antinucléaires à Moscou.

A Saint-Pétersbourg, le site d’informations Fontanka croit savoir que le gouverneur veut rationner le pain pour une future guerre malgré les explications des autorités qui affirment vouloir simplement stabiliser le prix de la farine.

Et à la radio, on discute des exercices de « défense civile » mobilisant, selon le ministère des Situations d’urgence, 40 millions de Russes pendant une semaine. Au programme: évacuations d’immeubles et exercices d’incendie.

Pour celui qui aurait éteint son téléviseur pour se promener dans les rues de Moscou, il est fort possible de tomber sur un des immenses graffitis « patriotiques » des artistes pro-Poutine de l’organisation « Set » qui tapissent désormais les immeubles comme cet ours, symbole de la Russie, distribuant des gilets pare-balles à des colombes de la paix.

La cause d’une telle fièvre, de cet emballement pour l’imminence d’une « Troisième guerre mondiale » ? La rupture le 3 octobre des négociations entre Washington et Moscou sur le conflit syrien après l’échec d’un cessez-le-feu que les deux puissances avaient âprement négocié à Genève en septembre.

Dans la foulée, les bombes russes et syriennes ont transformé Alep en « enfer sur Terre » selon l’ONU et suscité les critiques des Occidentaux.

Sur le terrain, l’armée russe a continué la semaine à faire cavalier seul en déployant sur sa base navale, dans le port syrien de Tartous, des batteries antiaériennes S-300 aptes à détruire des avions de chasse, mais aussi en envoyant des corvettes équipées de missiles pouvant, en théorie, couler des navires de guerre. Autrement dit, une démonstration de force visant, non pas les jihadistes ou les rebelles syriens, mais bien la Marine et les avions américains.

Confrontation

A Moscou, où les journalistes russes et occidentaux se lèvent et se couchent en recevant les communiqués du ministère russe de la Défense, le climat de confrontation est relayé, amplifié par les médias. Le porte-parole de l’armée russe, le général Igor Konachenkov, adresse ses mises en garde à la Maison Blanche, au Pentagone, au Département d’Etat.

« Je rappelle aux +stratèges+ américains que les missiles antiaériens S-300 et S-400 qui assurent la couverture aérienne des bases russes de Hmeimim et de Tartous ont un rayon d’action qui pourraient bien surprendre n’importe quel aéronef non identifié », a-t-il dit le 6 octobre en une menace à peine voilée contre les Etats-Unis.

Sur l’antenne de la chaîne d’Etat Rossia 1, le présentateur Dmitri Kissilev, également patron de l’agence de presse Ria Novosti, résume la pensée du général Igor Konachenkov pour « les simples gens comme vous et moi »: « nous abattrons » les avions américains. Puis il dévoile le « plan B » des Etats-Unis en Syrie. « Le plan B, c’est en gros que les Etats-Unis vont avoir un recours direct à la force contre les forces syriennes du président Bachar al-Assad et contre l’aviation russe », dit-il.

« Est-ce qu’il faut craindre des provocations ? C’est comme cela que les Etats-Unis ont engagé la guerre au Vietnam », conclut M. Kissilev avant de mettre en garde les Occidentaux: les missiles déployés à Kaliningrad, l’enclave russe proche de la Pologne pourraient emporter des têtes nucléaires.

« La Russie actuelle est plus que prête, mais avant tout psychologiquement, à la nouvelle spirale de confrontation avec l’Ouest », résume Gueorgui Bovt dans une tribune sur le site d’informations Gazeta.ru.

Le politologue envisage deux scénarios, compte tenu par ailleurs des difficultés économiques de la Russie. Le premier, optimiste, où les deux puissances vont « se mettre d’accord sur de nouvelles conditions de coexistence, en gros un Yalta-2 », référence au partage des aires d’influence entre les Etats-Unis et l’Union soviétique au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Et le scénario catastrophe: la Russie va réagir selon une loi de la rue bien connue: « si la bagarre ne peut pas être évitée, frapper le premier ».

Dans une interview à Ria Novosti, le dernier président soviétique Mikhaïl Gorbatchev et initiateur il y a 30 ans à Reykjavik avec le président américain Ronald Reagan du début de la fin de la Guerre froide, prévenait récemment: le monde flirte « dangereusement avec la zone rouge ».

Et mercredi, premier signe de détente après des jours d’invectives verbales, Moscou annonçait une réunion internationale sur la Syrie samedi à Lausanne qui a déjà des allures pour le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov de rencontre de la dernière chance.

  7Comments

  1. Beatrice   •  

    Alliés de Vladimir Poutine : « Si les américains votent pour Hillary Clinton, c’est la guerre! »


    CE QUE DIT LA VIDEO (datant du 13 Octobre dernier) :

    Un des alliés les plus important de Poutine (selon les journalistes) a fait récemment les déclarations suivantes:

    « Ils votent pour la paix sur la planète terre s’ils votent pour Trump, mais s’ils votent pour Hillary c’est la Guerre! »

    « Si Hillary Clinton passe, elle sera la dernière présidente des Etats-Unis. »

    (Hillary est un détracteur de la Russie)

    Poutine a quant à lui affirmé que son allié donnait juste son opinion personnel. Mais les analystes disent que cet allié de Poutine était bel et bien entrain d’aider Poutine, puisque de telles déclarations lui sont favorables.

    L’administration d’Obama a elle-même accusé Poutine de vouloir pirater les élections américaines (en divulguant les données des élections par exemple). Ce que Poutine a nié en bloc.

    Enfin, les américains ont aussi accusé la Russie de vouloir déstabiliser et dénigrer le système américains. Selon les analystes encore, un tel problème est le premier du genre entre États-Unis et Russie, car auparavant aucun chef d’Etat ne s’était impliqué aussi loin dans les affaires d’Etat américaines. Pour la CNN, cela donne une claire idée de l’ampleur de la dégradation des relations entre les deux pays.

    —-

    Même si tous ces gens (Poutine, Hillary et compagnie) sont en train de se moquer de nous, car ayant prévu de se faire la guerre quoi qu’il advienne, nous sommes au moins avertis d’avance. Jésus nous avertit d’avance.

    Peut être juste rappeler que du fait des accords de l’OTAN, lorsqu’un pays membre de l’OTAN entre en guerre, tous les autres pays membre se retrouvent automatiquement en guerre. Ce qui signifie que lorsque la Russie menace les USA, elle menace donc en même temps tous les alliés des USA.

  2. giuseppe   •  

    http://www.pleinsfeux.org/la-plus-grande-flotte-russe-est-en-mer-mediterranee/#.WBWOllWcG1u

    http://www.pleinsfeux.org/les-premiers-batiments-de-guerre-chinois-arrivent-a-tartous-en-syrie/#.WBWRwYWcC

    http://www.presstv.ir/DetailFR/2016/10/08/488133/La-flotte-de-guerre-chinoise-Tartous-

    Il y a quelques jours les sources américaines dévoilaient un plan américain qui est censé lancer des centaines de frappes en l’espace de quelques heures contre la capitale Damas,14 pays de l’Otan devraient participer à ces frappes qui viseraient à préparer le terrain à l’assaut terrestre contre les bâtiments publics de la capitale syrienne.
    Les premiers bâtiments de guerre chinois,la flotte de guerre chinoise a pour mission de protéger les ports syriens contre les raids aériens et maritime de la coalition américaine.
    De nombreux bâtiments de guerre russe aussi dans les ports syriens et en méditerranée.

    Les nombreux bâtiments de guerre des flottes russes et chinoises ancrés dans les ports syriens et en mer méditerranée et avec d’autres pays islamiques en soutien militaire au régime actuel syrien.

    Nous voyons par là ,l’accélération des prophéties bibliques et notamment:

    Esaïe 17/1:Oracle sur DAMAS
    —————————————-
    Voici,Damas cesse d’être une ville,elle devient un monceau de ruines.

    Voici ,Damas ne sera plus une ville,elle ne sera qu’un monceau de ruines.

  3. giuseppe   •  

    http://www.leve-toi.com/russie-presente-satan-2-plus-importante-arme-nucleaire-cliquez-larticle-acceder-site-times-of-isarel

    fr.timesofisarel.com/la-russie-presente-satan-2-sa-plus-importante-arme-nucleaire

    Le missile balistique intercontinental RS.28 Sarmat surnommé SATAN 2,qui a une portée de 10.000 kms peut annihiler le texas ou la France sera produit en 2018.

    Il pourrait voyager à une vitesse de Mach 12,soit plus de quatre kilomètres par seconde,rendant inefficace tous les systèmes de défense américains existants.
    l’importance charge utile permettra au missile de transporter jusqu’à 10 têtes nucléaires lourdes ou 15 légères.

    Voilà la nouvelle arme nucléaire russe surnommée SATAN 2 qui porte bien son nom pour semer la mort ,attaquer ou répliquer ,détruire.

    • JeanD   •  

      Ils n’ont pas besoin de cette arme !!!
      Ils ont déjà tous ce qu’ils faut…

      Autrefois, du temps de la guerre froide, on pouvait faire sauter environs 19 fois la terre,
      rien qu’avec les armes nucléaires !!!
      Mais je penses qu’aujourd’hui, on est devenu beaucoup plus raisonnable…
      une seule fois devrai suffire !!!

      Comme quoi, grâce aux vertus de l’écologie, on fait des économies…
      on a appris à ne plus gaspiller !

      T’inquiète pas ?! Il y a encore beaucoup d’autres « jouets » formidables…
      que l’embarras du choix, chimiques, bactériologiques, génétiques…
      Il est plutôt temps, de prier que Dieu fasse encore grâce,
      afin que le plus grand nombre d’hommes soient sauvés !

      Veillons et prions…
      AMEN

  4. nivred92   •  

    Et comme par hasard, les médias gauchistes se sont bien gardés de rapporter la déclaration du chef de la délégation sud-coréenne à la Maison Blanche en ces termes :

    « J’aimerais remercier le président Trump, le vice-président et sa merveilleuse équipe de sécurité nationale, y compris mon ami le général McMaster. J’ai expliqué au président Trump que son leadership et sa politique de pression maximale, ainsi que la solidarité internationale, nous ont amenés à ce stade. J’ai exprimé la gratitude personnelle du Président Moon Jae-in pour le leadership du Président Trump »

    C’est bien plus commode de faire croire que c’est la Corée du Nord qui est seule à l’initiative de ce volte-face, et taxer Donald Trump de « suivisme » !

    Mais tout me laisse à penser que les journaleux à la solde des ténèbres auront de plus en plus de mal à faire gober tous leurs fake-news devant l’évidence et la vérité.

    Continuons de prier pour Donald Trump et les USA. Quand je disais qu’on tient là sans aucun doute l’un des 2 ou 3 plus grands présidents américains de toute l’Histoire, ces événements ne font que le confirmer, et avec quel éclat !

  5. Fred.Y   •  

    Personnellement je pense que tout cela n’est qu’un léger calme avant la véritable tempête.

    La prophétie de la guerre de Corée a été donnée en 2010
    https://www.youtube.com/watch?v=beSCNV299O8&t=141s

    Confirmée en 2017
    https://www.youtube.com/watch?v=lB3i2hsmzBY

    Kim Jong Un et son régime, ainsi que l’esprit derrière finalisent l’attaque.
    Dans la semaine, j’écrivais au sujet de la mission de Trump car je sentais en esprit l’importance de l’actualité actuelle. Mais voilà, entretemps Satan ne se ménage pas.
    Que la réalité apparente ne trompe pas le chrétien, dans les coulisses du pouvoir autre chose se met en place!

    Le régime de Pyongyang, sa déstabilisation, et son passage à l’action doit entraîner la Russie et la Chine tôt ou tard. Je pense que la Corée du Nord est la clé dans la chute des États-Unis, et la montée finale de l’Europe (en tant que Rome-empire romain germanique). Tout cela est un plan que Satan fait appliquer à l’ordre mondial, car Satan est obligé d’obéir à Jésus: l’Esprit de la prophétie.

Laisser un commentaire